Vertaal/translate

Dutch English French German Italian Portuguese Russian Spanish

We hebben 45 gasten en geen leden online

Unieke bezoekers

6065313
Vandaag
Gisteren
Deze week
Vorige week
Deze maand
Vorige maand
Alles vanaf 22 maart 2012
420
1516
4146
13592
22782
388978
6065313

Uw IP: 3.236.122.9
12-05-2021 07:13

Afstand met gifspuit

Franse non-gouvernementele organisaties hebben er bij de prefectures op aangedrongen in hun werkgebied te voorkomen dat er binnen afstanden van 10, 5 of 3 meter, al naar gelang de bebouwingssituatie, met gif in wijngaarden wordt gespoten tijdens de corona-crisis. Die afstandsregels ,afgekondigd door de regering, stuitten op verzet en worden daarom niet overal in acht genomen. Maar nu wordt aangestuurd op een verplichting. Vitisphère meldt:

 

 

‘Alors que les premières pluies contaminatrices au mildiou tombent sur les vignobles les plus précoces, des ONG mobilisent la société civile pour peser sur l’application des Zones de Non Traitement.

 

« Épandage des pesticides : les préfets doivent protéger les riverains, pas aggraver la situation ! » interpellent ce 16 avril les dix Organisations Non Gouvernementales ayant obtenu la mise en place de Zone de Non Traitement (ZNT) suite à leur interpellation du Conseil d’Etat (annulant en juin 2019 l’arrêté de mai 2017 sur l’utilisation de produits phytosanitaires pour l’absence de dispositions destinées à protéger les riverains des zones traitées). Alors que les diminutions de 10 à 5 ou 3 mètres des ZNT sont applicables, malgré la non-ratification par les préfets des chartes riverains les autorisant, les ONG s’indignent « des réductions supplémentaires inadmissibles en cette période de confinement ».

 

Contre-consukltation

Ces demandes n’étonneront pas les vignerons bordelais, qui les entendent depuis deux semaines. Depuis ce 3 avril, les associations Collectif Info Médoc Pesticides et Alerte Aux Toxiques demandent à la préfecture de Gironde « que les pulvérisations de pesticides de synthèse soient suspendues car considérées comme non essentielles et aggravant la détresse respiratoire des personnes malades du Covid-19 » (suite à des pics de pollution qui « amplifient la détresse respiratoire des malades atteints du Covid-19 et compliquent les soins qui leur sont apportés »). Ce 15 avril, Alerte Pesticides Haute Gironde et Générations Futures Bordeaux proposent une contre-consultation en ligne à la charte riverain rédigée par la Chambre d’Agriculture de la Gironde.

 

Source de bien des tensions, cette charte est en consultation publique depuis le 30 mars et jusqu’au 30 avril. « Elle est le seul moyen de réduire les distances de protection vis-à-vis des riverains en utilisant des produits conventionnels de 10 m à 5 m, voire 3 m en fonction du type de matériel utilisé » rappelle le syndicat de l’AOC Bordeaux, qui soutient l’initiative et appelle ses ressortissants à participer à cette consultation.