Vertaal/translate

Dutch English French German Italian Portuguese Russian Spanish

We hebben 106 gasten en geen leden online

Unieke bezoekers

6072697
Vandaag
Gisteren
Deze week
Vorige week
Deze maand
Vorige maand
Alles vanaf 22 maart 2012
1190
1824
11530
13592
30166
388978
6072697

Uw IP: 3.210.184.142
16-05-2021 18:19

Bordeaux declasseert wijn

Om uit de commerciële crisis te komen die tot afzetproblemen leidt, gaat Bordeaux 200.000 hectoliter AOC-wijn declasseren. Bovendien wordt nog eens 5000 hectare wijngaard gerooid. Dat heeft het syndicaat Bordeaux en Bordeaux Supérieur besloten. Of meer wijnboeren-organisaties dit voorbeeld volgen, is nog niet duidelijk. Hoewel de financiële steun daarbij niet is te verwaarlozen. Vitisphère meldt:

 

 

Bordeaux envisage de déclasser 200 000 hl d'AOC
Aux grands maux, les grands moyens. Alors que les blocages commerciaux pèsent sur le vignoble girondin, c’est un vote capital qui aura lieu cette matinée du 6 décembre : un dispositif de sortie de crise sera soumis aux délégués cantonaux de l’assemblée générale du syndicat des Bordeaux et Bordeaux Supérieur. Représentant une enveloppe de 33 millions d’euros pour l’ensemble de ses mesures envisagées, le projet porté par le conseil d’administration de l’Organisme de Défense et de Gestion (ODG) espère proposer dès janvier 2020 des outils de résolution du marasme actuel (voir encadré).

 

D’après les informations recoupées par Vitisphere, une prime de déclassement d’AOC est à l’étude, avec l’objectif de déstocker 200 000 hectolitres du marché des vins de Bordeaux. En pratique, chaque récoltant en appellation Bordeaux (en rouge, blanc et rosé) pourrait toucher une prime de 40 euros par hectolitre d’AOC déclassé en vin sans indication géographique (VSIG). Soit 360 € par tonneau se repliant en vin de France. L’ODG complétant ainsi le prix de vente en VSIG pour s’approcher de la valorisation de l’AOC Bordeaux.