We hebben 186 gasten en geen leden online

Unieke bezoekers

3705385
Vandaag
Gisteren
Deze week
-
Deze maand
Vorige maand
Totaal vanaf maart 2013
229
2049
11419
1045592
59908
58704
3705385

Uw IP: 3.94.202.172
29-02-2020 04:18

Vorstschade in Bordelais

Afgelopen dinsdag werd vastgesteld dat door nachtvorst 5 tot 10 % van de wijngaarden in de Bordelais schade tussen de 30 en 100% heeft opgelopen. In de Cahors was de schade het grootst, al kon die nog niet precies worden vastgesteld. De Médoc en in de Côtes de Bourg kwamen er naar de eerste schattingen nog het best vanaf. Vitisphere meldt:

 

 

‘Tardif, le coup de froid printanier a fait du dégât dans le vignoble du Sud-Ouest, où les premières estimations sont réalisées.


Le dégel étant passé, les brunissements et nécroses se font désormais jour après les gelées des dimanche 5 et lundi 6 mai derniers. Et ces dégâts devraient être encore plus visibles dans les prochains jours, permettant d’affiner les premières estimations. Dans le vignoble bordelais, 5 à 10 % du vignoble seraient touchés entre 30 et 100 % rapporte Bruno Samie, le coordinateur des 22 conseillers de la Chambre d'Agriculture de Gironde. Étendu géographiquement, ce coup de froid est allé jusqu’à -4 °C localement. « Il n’y a pas vraiment d’AOC épargnée, le gel a fait le tour de Bordeaux. Il y a peut-être plus d’impact dans le Médoc et le Bourgeais-Blayais » avance le consultant viticole, soulignant que les dégâts seront plus importants que le gel du 13 avril, la végétation ayant poussé.

 

Le reste du Sud-Ouest n’est pas épargné
La gelée la plus violente aurait eu lieu à Cahors. « La grosse vague de froid de lundi matin va avoir un impact significatif. On trouve des parcelles touchées un peu partout. Ça va peser… » avance Maurin Bérenger, le président du Syndicat de Défense de l'AOC Cahors/

 

(Bron: Vitisphère)