We hebben 200 gasten en geen leden online

Unieke bezoekers

4019265
Vandaag
Gisteren
Deze week
-
Deze maand
Vorige maand
Totaal vanaf maart 2013
359
1528
6404
1372732
20175
55196
4019265

Uw IP: 3.235.107.209
14-08-2020 06:16

Meer water, minder wijn

Aan tafel vervangen de Fransen wijn steeds meer door (mineraal)water. Dat heeft het Comité National des Vins d’indication géographique vastgesteld. Bij 90% van de respondenten was dat het geval. Vitisphère meldt:

 

‘Si la filière vitivinicole sait bien que ses consommateurs domestiques boivent "moins, mais mieux", les données sur les boissons de substitution sont moins connues, et plus inattendues

 

Dans les linéaires, ce ne sont pas les bières et autres alcools apéritifs qui concurrencent l’achat de vin, mais les boissons sans alcool. « Dans neuf cas sur dix, lorsqu’un vin tranquille rouge ou rosé n’est pas consommé, il est remplacé par des boissons non alcoolisées, en particulier par de l’eau » rapporte dans sa dernière lettre d’informations le Comité National des Interprofessions des Vins d’indication géographique (CNIV).

 

D’après les données hebdomadaires de Kantar Worldpanel auprès de 530 individus, la déconsommation française de vin rouge s’explique par la perte d’« une partie des occasions de consommation », notamment pendant les repas*, où « la grande majorité [de cette déconsommation] est reportée vers d’autres boissons ». Dans 90 % des cas où les consommateurs délaissent un vin rouge ou rosé pendant un repas, ils optent principalement pour de l’eau plate (minérale ou du robinet, parfois aromatisée), mais aussi des jus de fruits et des bières sans alcool. Cette proportion est de 80 % pour les vins blancs et de 66 % pour les vins effervescents’.