We hebben 182 gasten en geen leden online

Macron sust wijnrel

De Franse president Emmanuel Macron heeft het helemaal gehad met de nationale discussie over ‘slechte’ wijn. Hij heeft laten weten de wijnwereld te willen beschermen en er niet over te denken de publiciteits-beperkende maatregelen uit de beruchte Loi Évin verder aan te scherpen. Zelf drink ik ’s middags en ’s avonds wijn, zei hij tijdens een ontmoeting met journalisten aan de vooravond van de Salon d’agriculture. Het Franse persbureau AFP meldde:

 

"Moi, je bois du vin le midi et le soir. Je crois beaucoup à la formule de (Georges) Pompidou : 'n’emmerdez pas les Français’", a indiqué le chef de l’Etat à des journalistes de la presse régionale en marge d’une rencontre avec des agriculteurs.


"Il y a un fléau de santé publique quand la jeunesse se saoule à vitesse accélérée avec des alcools forts ou de la bière, mais ce n’est pas avec le vin", ajoute Emmanuel Macron, qui a inauguré samedi le Salon de l’agriculture.

 

Cela suffira-t-il à apaiser la filière viticole, scandalisée la semaine dernière par les propos de la ministre de la Santé Agnès Buzyn, qui avait comparé le vin à "n’importe quel autre alcool" ?

Emmanuel Macron a également répondu aux critiques de Laurent Wauquiez l’accusant de mépriser la province:

"Je suis né à Amiens et l’autre partie de ma famille était des Hautes-Pyrénées. Je suis très à l’aise dans cette France". "Je suis un provincial, je suis monté à Paris à 16 ans. Je ne considère pas qu’il y aurait une France des villes et une France des champs, même s’il y a un rapport au temps qui n’est peut-être pas le même".